Le matcha : c’est quoi ?

Originaire du Japon, le thé vert est une boisson très prisée dans le monde pour ses vertus, notamment sur la santé. C’est aussi un thé qui est utilisé dans plusieurs préparations alimentaires telles que le Wagashi et les soba. Le matcha est alors un concentré que l’on peut boire à longueur de journée.

Le matcha est un produit qui se présente sous forme de poudre. À l’origine, le matcha se présente sous forme de feuilles qui sont récoltées à une certaine période de l’année. Concernant la poudre, elle a été inventée en Chine il y a plusieurs siècles puis importée par la suite au Japon par l’intermédiaire d’un moine bouddhiste plus connu sous le nom d’Eisa. Le succès de la plante se fit aussitôt remarquer et le thé matcha était très consommé dans les palais, les temples et les lieux publics. Lors des traditionnelles cérémonies de thé au Japon, le matcha était la boisson la plus consommée. La poudre du matcha est obtenue grâce au broyage des feuilles entre 2 pierres. Une méthode de broyage qui permet de conserver le gout et les vertus thérapeutiques du matcha.

Comment est-il produit ?

La production du thé matcha en dit long sur l’importance qui lui est accordée dans les différents pays asiatiques. En effet, elle a lieu quelques semaines avant les récoltes et les buissons du thé sont souvent protégés des rayons du soleil. Lorsqu’elle est privée de lumière, la feuille du matcha va produire de de la chlorophylle en abondance pour réaliser sa photosynthèse et surtout puiser dans le sol tous les oligo-éléments nécessaires à sa survie. Du coup, le thé récolté sera riche en vitamines, en minéraux, en caféine et en antioxydants. Le matcha est par ailleurs obtenue à partir des feuilles fraiches qui servent à fabriquer du gyokuro. Elles sont enroulées avant le séchage afin de conserver toutes leurs propriétés naturelles et surtout pour éviter qu’elles ne s’étiolent.

Comment préparer le matcha ?

Pour préparer le matcha, la poudre doit d’abord être tamisée avant d’être mélangée à de l’eau chaude. Dans ce cas, il est préférable d’utiliser un tamis en acier afin que la rouille ne se mélange pas à la poudre. Vous avez aussi la possibilité de vous servir avec d’une spatule en bois qui permet de presser le contenu en secouant par la suite le tamis. Il est nécessaire de savoir que le matcha a un gout assez amer. Il faut alors veiller à l’accompagner avec quelques douceurs. Dans les pays asiatiques, le préfère cependant sans lait ni sucre. C’est par ailleurs une poudre qui peut servir à réaliser certains aliments tels que des gâteaux accompagnés avec des arômes.

You may also like

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *